parallax background

Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques

octobre 18, 2016
Assouan – L’Obélisque inachevé
octobre 17, 2016
Saqqara – Le Mystère du Serapeum
octobre 19, 2016


Parmi les pyramides présentes sur le plateau de Gizeh, celle de Menkaure (qu’Hérodote appelait également Mykerinos) fut un jour recouverte aux deux tiers par un parement en granit qui présente une singularité particulière.












En effet, une multitude de bosses recouvrent ces blocs de granit. Ce même type de phénomène inexpliqué est retrouvé dans plusieurs architectures situées au Pérou ainsi que sur plusieurs sites à travers le globe. D’où viennent-elles ? Que veulent-elles dire ? Sont-elles un signe ostentatoire d’une civilisation globale ancienne aux mêmes savoir et technologies inconnues ? Ou s’agit-il, comme le dit le chercheur Jesus Gamarra, de la preuve d’une époque où la densité des roches sur Terre était moindre qu’actuellement, ce qui permettait de travailler aisément les roches les plus dures comme le granit ou le basalt?
Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques
Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques
L’Egyptologie indique que le granit fut placé avant que le polissage des parties centrales ne débute sans qu’il ne soit achevé. Cette théorie n’explique cependant pas deux choses essentielles. La première: comment et pourquoi du granit fut mis en guise de parement alors que la pyramide de Khéops était, elle, revêtue de calcaire, et seulement la base de la pyramide de Khephren était recouverte de granit. La seconde: si le polissage avait débuté sans pour autant toucher à sa fin, pourquoi retrouve-t-on sur chaque face, en leur centre, la même zone polie? N’est-ce pas là plutôt quelque chose de délibéré et abouti?

Envie de vivre cette aventure avec nous? C'est parti en cliquant ici!

Parmi les pyramides présentes sur le plateau de Gizeh, celle de Menkaure (qu’Hérodote appelait également Mykerinos) fut un jour recouverte aux deux tiers par un parement en granit qui présente une singularité particulière.

justify

no-repeat;center;;

Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques

https://passion-explorers.com/wp-content/uploads/2016/12/thumb_thumb_P1020385_1024_1024.jpg

Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques

https://passion-explorers.com/wp-content/uploads/2016/12/thumb_thumb_P1020398_1024_1024.jpg

Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques

https://passion-explorers.com/wp-content/uploads/2016/12/thumb_thumb_P1020397_1024_1024.jpg

En effet, une multitude de bosses recouvrent ces blocs de granit. Ce même type de phénomène inexpliqué est retrouvé dans plusieurs architectures situées au Pérou ainsi que sur plusieurs sites à travers le globe. D’où viennent-elles ? Que veulent-elles dire ? Sont-elles un signe ostentatoire d’une civilisation globale ancienne aux mêmes savoir et technologies inconnues ? Ou s’agit-il, comme le dit le chercheur Jesus Gamarra, de la preuve d’une époque où la densité des roches sur Terre était moindre qu’actuellement, ce qui permettait de travailler aisément les roches les plus dures comme le granit ou le basalt?

justify

no-repeat;center top;;

0px

Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques

https://passion-explorers.com/wp-content/uploads/2016/12/thumb_thumb_P1020386_1024_1024.jpg

Egypte - Gizeh – La Pyramide de Mykerinos et son granit aux formes énigmatiques

https://passion-explorers.com/wp-content/uploads/2016/12/thumb_thumb_P1020387_1024_1024.jpg

L’Egyptologie indique que le granit fut placé avant que le polissage des parties centrales ne débute sans qu’il ne soit achevé. Cette théorie n’explique cependant pas deux choses essentielles. La première: comment et pourquoi du granit fut mis en guise de parement alors que la pyramide de Khéops était, elle, revêtue de calcaire, et seulement la base de la pyramide de Khephren était recouverte de granit.
La seconde: si le polissage avait débuté sans pour autant toucher à sa fin, pourquoi retrouve-t-on sur chaque face, en leur centre, la même zone polie? N’est-ce pas là plutôt quelque chose de délibéré et abouti?

Envie de vivre cette aventure avec nous? C’est parti en cliquant ici!

justify

no-repeat;center top;;

0px

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *