parallax background

Les Temples d’Abydos: Sethi I & Ramses II

novembre 29, 2016
Abou Simbel, le Temple de Ramsès II
novembre 26, 2016
Cascade de Skogafoss
novembre 29, 2016

Sethi 1er et Osirion encore bien conservés!

Abydos (Abidjou en Egyptien) est une ville sainte remplie d’histoire, l’une des plus anciennes de toute l’Egypte. Ce fut sur le territoire ancien d’Abydos que fut bâtie l’actuelle ville de Madfounek. Abdyos fut construite durant la période pré-dynastique puis agrandie par les rois des 1ere et 2eme dynasties. Abydos est l’un des sites archéologiques les plus fournis de l’Egypte ancienne. On y retrouve le Temple de Sethi I et l’Osirion, le Temple de Ramsès II et bien d’autres monuments, tous fruits de constructions, reconstructions et élargissements entrepris par les rois de la période dynastique (de la première jusqu’à la trentième !). La plupart sont réduits à l’état de ruines, mais fort heureusement, les Temples de Sethi I et l’Osirion sont encore bien conservés. Gros plan sur ces joyaux de la culture égyptienne.



Le Temple de Sethi I


Ce temple, en forme de L, également connu comme "Le château divin des millions d‘années du Roi de Haute et de Basse Egypte Menmaatrê" fut dédié aux cultes de Sethi divinisé, Amon-Rê et Osiris. Sa construction fut débutée par Sethi. Ce dernier mourut avant la fin des travaux et, dit-on, ce fut Ramsès qui termina son œuvre. Il est composé de deux cours, de deux salles hypostyles, 7 chapelles et plusieurs salles annexes. Chacune des 7 chapelles était dédiée à une divinité à savoir, Séthi I, Ptah, Rê-Horakhty, Amon-Rê, Osiris, Isis et Horus.

La première chose qui frappe en entrant dans le Temple de Sethi I est le dallage mégalithique aux formes incroyablement complexes. Comment et pourquoi avoir opté pour une façon de faire aussi compliqué reste encore un mystère !
Egypte - Les Temples d’Abydos: Sethi I & Ramses II
Le Temple de Sethi I est aussi marqué par bien des curiosités, notamment la présence d’une salle à deux piliers, dans la partie nord-ouest du Temple, sans aucun moyen d’accès. Mais surtout, on y retrouve ces fameux hiéroglyphes où un avion, un char, une soucoupe volante et un hélicoptère semblent etre représentés.
Egypte - Les Temples d’Abydos: Sethi I & Ramses II
Egypte - Les Temples d’Abydos: Sethi I & Ramses II

Envie de vivre cette aventure avec nous? C'est parti en cliquant ici!


L’Osirion, une merveille incompréhensible

La construction de l’Osirion est attribuée à Sethi I mais plusieurs éléments remettent en doute cette théorie. En effet, il est divisé en deux parties singulières : une supérieure, en surface, où l’on retrouve des représentations et inscriptions relatives à Sethi I et l’autre, souterraine, souvent inondée par des eaux du Nil qui croupissent, créent une eau de couleur verte prononcée qui ajoute au coté mystique du lieu. Dans cette seconde partie, aucune inscription n’a été retrouvée. De plus, les styles architecturaux des « deux Temples » sont différents. L’hypothèse la plus probable voudrait que Sethi I ait en fait bâti l’Osirion sur les vestiges d’un temple plus ancien aux origines inconnues. Le style de construction ne reprend d'ailleurs pas les codes retrouvés ailleurs dans le temple de Sethi I. A l'inverse, on y retrouve des pierres fortement massives, alignées, sans joints, souvent synonyme d'une époque plus reculée que celle habituellement donnée par les académiques.
Egypte - Les Temples d’Abydos: Sethi I & Ramses II
Egypte - Les Temples d’Abydos: Sethi I & Ramses II

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *